achat et vente en neuf ou accasions: mandataire Honda, Hyundai, Jeep, Kia, Lancia, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Daewoo Mercredi 19 Septembre 2018

Concessionnaires de General Motors

Fournisseurs de General Motors

Voiture d aujoud hui   
ACCUEIL
Histoire de l-automobile
Voiture d hier
Voiture de collection
Voiture d aujoud hui¬
· AUDI
Voiture de demain
GALERIE
VIDEO
FORUM
PARTENAIRES
CONTACT
link-carte visites
piscine fabricant container en kit
container promo voyages
webmasters boutique piscine
rachat credit piscine promo
vente portails maison en ligne guide de la piscine
piscine bois piscine et securite
spa france piscine
securite piscine la reference piscine en france
annuaire piscine abri piscine, securite optimisée
Maison Construction, maison à vendre immobilier neuf en france et europe
guide des assureurs france et europe comparatifs des banques france et europe
tous les credits à la consommation: credit immobilier, credit voiture, crédits personnels. real estate credit. personal credit between private individuals
Fournisseurs de General Motors
Web 
AUTOMOBILE-ONE 
Voiture d aujoud hui  
constructeur automobile americain

Pourquoi la faillite. L'ex-PDG, Rick Wagoner, a lutté pour éviter cette issue.



Il estimait que son impact serait terriblement néfaste pour la confiance des acquéreurs et pour la préservation de la valeur de l'action en Bourse.



General Motors (GM), qui fut durant trois-quarts de siècle "la plus grande entreprise du monde", doit être déclarée en faillite par un juge new-yorkais, lundi 1er juin. Celui-ci désignera comme administrateur judiciaire Al Koch, du cabinet AlixPartners.



Le PDG de GM, Fritz Henderson, a annoncé une conférence de presse qui devait avoir lieu lundi en milieu de journée. La Maison Blanche a fait savoir que le président Barack Obama s'exprimerait également.



L'heure est venue pour le géant américain de l'automobile , qui a accumulé presque 100 milliards de dollars (70,8 milliards d'euros) de pertes en quatre ans, de se restructurer sous la férule de l'Etat américain, une fois son plan de restructuration avalisé par le tribunal

Haut de la Page

Les conditions de la mise en faillite. GM est placée sous le chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Dans le cadre d'un redressement judiciaire, le tribunal doit avaliser le plan de restructuration qui l'accompagne.


Celui-ci prévoit que l'Etat américain détiendra initialement 72 % des actions du groupe restructuré, le fonds d'assurance-santé du syndicat des salariés de l'automobile (UAW), 17 % et les détenteurs d'obligations, 10 % (les autres actionnaires ne détenant pas plus de 1% depuis l'effondrement du cours)



Les créanciers obligataires se jugeaient lésés par ce montage. Il leur a été offert de monter, à terme, jusqu'à 25 % du capital du nouveau GM. Ils ont accepté à 54 % la proposition du Trésor, ouvrant la voie à la présentation devant le juge d'un plan bénéficiant du soutien de tous les grands actionnaires.



Le contenu du plan de restructuration. GM sera scindée en deux entités, l'une aux finances assainies, l'autre regroupant les dettes et les unités devant être vendues ou fermées. Le "nouveau GM" ne gardera, d'ici à trois ans, que 31 sites de production sur ses 47 actuels.



Il n'emploiera plus qu'une moitié des salariés recensés à la fin 2008 et ne préservera que quatre marques: Cadillac, Chevrolet et GMC, plus Buick pour le marché chinois. Ses neuf autres (Pontiac, Saab, Vauxhall, Saturn, etc) seront vendues, comme Opel, ou démantelées.


GM réduira d'un tiers le nombre de ses concessionnaires.



L'avenir de GM. En 1962, le géant employait 605 000 salariés et détenait 51 % du marché américain.



En 2008, lorsque le constructeur, supplanté par Toyota, avait perdu le titre de numéro un mondial de l'automobile qu'il détenait depuis 1931, beaucoup d'analystes jugeaient qu'avec une recapitalisation rapide et une fois trouvée une solution au handicap structurel que fait peser sur ses finances le versement des retraites et la couverture maladie de ses retraités, il pourrait de nouveau soutenir la concurrence

Haut de la Page
Le contenu du plan de restructuration

GM déposant le bilan, Chrysler pourra vendre à Fiat:


Le plus dur reste à faire: il faut rendre GM et Chrysler compétitifs; sinon tout sera à refaire dans quelques années




En prenant une participation de 60% dans un GM restructuré, Washington prend le pari que le constructeur peut faire face à la concurrence, après avoir vu son endettement réduit de moitié et ses coûts du travail sabrés à l'issue d'un nouveau contrat conclu avec le syndicat United Auto Workers (UAW)




GM, fondé en 1908, emploie 92.000 personnes aux USA et est responsable indirectement de 500.000 retraités.



Le but de la restructuration de GM est de lui permettre de renouer avec le bénéfice si les ventes du secteur automobile américain parviennent à remonter un peu pour s'approcher des 10 millions de véhicules annuels.



Jusqu'à présent, pour cesser de perdre de l'argent, GM comptait sur un retour aux 16 millions d'unités enregistrées en 2007, ont expliqué des hauts fonctionnaires.



L'action GM avait chuté à 75 cents vendredi, du jamais vu depuis la Grande Dépression. Elle a été retirée de l'indice Dow Jones lundi, remplacée par Cisco Systems



L'épilogue était attendu, au terme d'une tentative désespérée de GM pour redresser ses finances. Le groupe s'était vu donner, fin mars, deux mois pour prouver qu'il était viable, mais la crise a tellement aggravé ses difficultés que le redressement judiciaire s'est imposé comme la seule issue possible



Une nouvelle société sera créée pour reprendre les actifs les plus rentables du groupe. L'Etat fédéral américain lui apportera 30,1 milliards de dollars et contrôlera 60% de son capital.



L'Etat canadien et la province d'Ontario, où GM possède de nombreuses usines, verseront 9,5 milliards de dollars et obtiendront 12% du capital. Le fonds à gestion syndicale chargé de financer la couverture médicale des retraités en recevra 17,5%



L'objectif est d'abaisser le point mort du groupe pour qu'il puisse être rentable avec un marché américain de 10 millions de voitures par an, alors qu'il perdait encore de l'argent avec un marché de 16 millions d'unités avant le début de sa restructuration.


GM a vendu 2,98 millions de véhicules aux Etats-Unis en 2008, avec une part de marché de 22%

Haut de la Page
Portail du Credit, gate of the credit
Pour tous renseignements:
Portail du Credit, gate of the credit - 75008 - Paris contact-formulaire Formulaire Direct de Contact
Voiture d aujoud hui  
site_fr Accueil  • Video  • Forum  • Galerie  • Partenaires page_uk page_it page_es page_de page_cn page_nl 
Automobile One - Tous Droits Réservés ©2003 2016 - Contact-Information-Partenaires-Annonceurs

Automobile-one.com a pour vocation de rapprocher
les internautes des acteurs de la voiture, des fabricants, constructeurs d automobiles
Appelez nous au +33 (0) 6 30 66 78 63, contenu mis à jour fréquemment